La boucle est bouclée malgré les difficultés



Hier certains se sont challengés sur la boucle de l'Erg Chebbi quand d'autres se sont élancés sur celle du Oued Ziz. Aujourd'hui la roue a tourné et tous ont pu découvrir les sensations des deux itinéraires. Focus sur la deuxième boucle, le Oued Ziz.


Les Trophistes se sont réveillés comme chaque jour sur l'hymne du 4L Trophy prêts à en découdre avec les derniers kilomètres des boucles de Merzouga.  Pour les duos de la boucle 2 aujourd'hui, c'était direction les oueds de la zone du Ziz sur 112,2 kilomètres. La matinée a commencé sans encombre jusqu'au kilomètre quarante où environ 250 4L ont choisi, à défaut, l'option droite sur une fourche pourtant balisée côté gauche par des cairns. Résultat : bain de sable pour tout le monde ! Quinze kilomètres plus loin, réticents à l'approche d'un petit bac à sable, certains ont formé un bon bouchon. Mais l'organisation a vite coaché ce groupe de 4L pour passer l'obstacle efficacement. « Allure modérée attention aux bosses, roues droites, droit devant et ça va passer tout seul ! », leur a conseillé Géraldine Rey, habituée à la conduite dans le désert dans les roues de son père. Le retour vers le bivouac a été fluide par la suite et à l'heure du goûter, 297 équipages avaient franchi la ligne d'arrivée.


Le classement se dessine


Depuis le début des étapes, le classement change au jour le jour. Certains se maintiennent quand d'autres se voient pénalisés par des petites erreurs de parcours, des erreurs de navigation, de coupes? À la tête du classement d'hier, les équipages 1 812, 44, 791 et 102.


Demain, les Trophistes reprendront la route pour une dernière belle aventure, l'étape marathon sur deux jours. Vendredi, les étudiants sont attendus à Marrakech pour franchir la ligne d'arrivée.