Les premiers paysages marocains ont régalé les Trophistes



L'étape du jour a offert du grand spectacle aux étudiants du 4L Trophy. Après avoir débarqué au port de Tanger Med ce matin pour les derniers, tous les binômes ont rejoint dans la journée, jusqu'à tard dans la nuit, le sublime bivouac de Boulajoul au pied du Moyen Atlas.


Après une traversée portée par l'envie d'ailleurs, le goût de l'inconnu, le défi de l'aventure, les étudiants de cette 21ème édition ont parcouru leurs premiers kilomètres sur le sol marocain. Et quelle surprise ! Tous se sont arrêtés sur le bord de la route pour profiter de la beauté des paysages, pour immortaliser avec leurs caméras et appareils photos la diversité des étendues sauvages. Les Trophistes ont pu s'accoutumer à la culture locale, déguster les premiers plats typiques sur le bord des routes, découvrir la forêt de singes, faire des bonhommes de neige  et même skier au pied des chaînes rocheuses du Moyen Atlas. En effet, l'altitude donne à voir d'autres perspectives et un autre horizon. Cette plongée vers le sud offre un Maroc inconnu de beaucoup de personnes, pour la plus grande surprise de tous.


 

Un bivouac au pied du Moyen Atlas  


La récompense était bel et bien là, après plusieurs centaines de kilomètres sur les routes sinueuses du Royaume chérifien. Boulajoul, le premier bivouac marocain en commun de l'aventure a ébloui les étudiants. Face au Moyen Atlas, ils ont pu assister à un coucher de soleil sublime peu de temps avant le briefing, tant attendu, de Jean-Jacques Rey. La vie de bivouac en demi-pension ? Les équipages ont pu en avoir un aperçu avec le dîner servi pour 3 000 personnes. Demain, ces aventuriers en herbe partiront aux aurores pour rejoindre les fameuses dunes de Merzouga. Ils découvriront les premières pistes avant de retrouver la convivialité du bivouac le soir venu. 314 kilomètres de programme les attendent et encore de belles histoires en perspective.